Après une nuit relativement calme dans le bus, les élèves ont pris des forces lundi matin dans une cafétéria d’Anglet avant de traverser la frontière pour rejoindre la jolie ville ensoleillée de Donostia-San Sebastian.

Là-bas, ils ont escaladé le mont Urgull pour admirer El Cristo de la Mota qui veille sur la ville. Puis une fois redescendu, ils ont déambulé dans les ruelles du Casco Viejo à la recherche des étales de pintxos et de la Plaza de la Constitución, qui a servi à une époque de plaza de toros pour la ville. L’après-midi du lundi, à Mutriku, le jeu de piste préparé par les enseignants, a obligé les élèves à aller à la rencontre des habitants du village qui leurs ont délivré quelques mots de la langue régionale.

info document -  voir en grand cette image

Arrivés à Santander, une fois passé l’épisode stressant de la première rencontre, les élèves ont surmonté la barrière de la langue et ont passé une nuit reposante dans les familles.

Mardi matin, les élèves ont visité la ville portuaire de Santander, le centre ville, les jardins de la pereda, le centre botín… puis plus tard, le conservateur du musée leur a délivré les secrets de l’exposition basée sur les oeuvres de Goya « los desastres de la guerra » et « los caprichos ».

info document -  voir en grand cette image

Une ballade en bateau dans la baie, a clôturé l’épisode ensoleillé, car c’est sous la pluie que les élèves ont visité en fin de journée le parc de la magdalena, son château, son mini zoo et ses trois caravelles utilisées par Vital Alsar pour traverser l’atlantique.

Aujourd’hui mercredi, nous avons fait 2h de bus pour gagner les Pics d’Europe, avons assisté tout d’abord à une présentation de la faune et la flore, puis nous avons pris le téléphérique à Fuente Dé pour monter à 1823 m, voire plus de 2000 m pour quelques randonneurs aguerris. Une excursion qui a enchanté nos élèves !!!

info document -  voir en grand cette image

Nous sommes redescendus visiter le village de Potes, il y avait foule chez l’artisan glacier, car aujourd’hui encore le soleil était au rendez-vous.

Hasta pronto